Les larmes noires

Publié le 16 Mars 2011

n-7-0547.JPGn-7-0546.JPG

 

Je suis née 26 ans après Hiroshima et Nagasaki.

J'avais 15 ans lors de la catastrophe de Tchernobyl.

J'avais 18 ans lorsque j'ai vu le film de Shohei Imamura Pluie Noire.

Mes enfants ont 12 et 13 ans, et je me demande combien de temps il faudra pour que, tou-te-s ensemble nous disions STOP.

Cette semaine dans certaines villes de France des rassemblements sont organisés pour que collectivement nous nous exprimions pour une sortie de l'utilisation du nucléaire, les lieux sont ici.

Refusons la pluie noire qui tombe ce matin sur le Japon, sur le Pacifique. Je ne peux pas oublier qu'après Tchernobyl on nous disait que les nuages radioactifs s'étaient arrêtés à la frontière (bouh, les menteurs, aujourd'hui on nous le dit que ce n'était pas vrai, et mes copines se font opérer de la thyroïde les unes après les autres, à quand mon tour ?). Il ne doit plus y avoir de nuages noirs, la pluie doit pouvoir couler sans déverser la mort...

 

EDit : Et si vous avez des lectures à nous conseiller à mettre entre les mains de nos grands, je suis intéressée. Il n'est pas évident de répondre à toutes leurs questions, la littérature serait une aide.

Rédigé par nata

Publié dans #drapeaux

Repost 0
Commenter cet article

mammig 27/03/2011 09:12


je n'ai pas vu ts les commentaires ms je pense qu'on a du déjà te conseiller Hiroshima, deux cerisiers et un poisson lune d'Alain Serres chez rue du monde ? il est magnifique et illustré par Zaü
avec des images d'archives. la transmission de cette dramatique hisoire entre une grand-mère et sa petite fille.
Pr faire de la politique il faut mentir avec aplomb, peut-être un futur politicien à la maison ;-)


peggy 24/03/2011 15:37


Forcément d'accord.
Aujourd'hui, j'ai lu Politis dans le train (numéro du 24 au 30 mars). C'est peut-être trop compliqué et flippant à lire pour des enfants. Par contre, il y a 3 pages sur des perspectives proposées
par l'asso Négawatt qui peut donner des pistes de réflexion, sinon de l'espoir.
Si tu veux je te les scanne et te les envoie pas mail.


AlexandraToday 23/03/2011 15:39


Oui


Papillon 22/03/2011 22:51


Cet autocollant était collé sur la 204 de mes parents quand j'étais petite. Il m'a beaucoup marquée et j'y repensais beaucoup ces temps-ci.... malheureusement.


emmab 22/03/2011 06:56


Ben moi aussi je subis tchernobyl côté thyroïde...et je ne veux pas que cela arrive à mes enfants!!!


SaRaH 22/03/2011 00:40


mais oui, parce que c'est ca le problème. Faut sortir du nucléaire, d'une façon ou d'une autre. C'est un producteur efficace d'électricité, mais c'est aussi trop trop dangereux. Et qu'on arrête de
me dire que c'est la faute de dame nature!
Faut arriver à dépenser moins d'électricité (mieux isoler les maisons, mieux gérer ses consommations, ...) pour avoir moins besoin de cette épée de Damoclès qu'on s'est mise tout seul au dessus de
nos épaules.


Murielle 21/03/2011 21:35


Nata comme je l'ai dit sur mon blog, mercredi dernier j'ai vu ma mère pleurer de colère et mon fils inquiet...et j'ai détesté ça jusqu'au plus profond de moi


Castor 20/03/2011 23:27


Nous étions bien trop peu dans ma ville à manifester notre écœurement. Il y avait quelques personnes qui protestaient déjà il y a 20 ans contre l'implantation d'une centrale pas loin de chez nous
et c'était vraiment poignant.


Aline 19/03/2011 21:07


Sur le blog à la brocante du coeur, peut-être un titre : http://brocanteducoeur.canalblog.com/archives/2010/03/19/17285607.html#comments


LN 19/03/2011 15:45


Ce qui me scie, c'est les gouvernements qui nous prennent tous pour des c... et qui ne changeront rien...


18/03/2011 22:50


Idem ici, beaucoup d'écœurements, de tristesse et de révolte face à tout ça...


agnèslamexicaine 18/03/2011 16:54


En ce moment je pense beaucoup à Théodore Monod, qui à 97 ans, jeûnait encore pendant 3 jours sur le site nucléaire de Taverny, pour protester contre le nucléaire. Je suis loin mais en complète
communion de pensée avec vous, pourvu qu'on arrive à quelque chose... (et pour la thyroïde, pareille autour de moi.).


maja 17/03/2011 20:30


je suis écoeurée...ah bon, le nucléaire c'est dangereux? comme si on ne l'apprenait qu'aujourd'hui!L'Histoire ne nous apprend vraiment rien...l'homme est parfois idiot!tu as bien raison et merci
pour ce post!


arrosoir 17/03/2011 14:27


Je suis née et ai vécu entre une centrale nucléaire et une usine de retraitement nucléaire. Que dire ? des fournitures scolaires payées par un district plein aux as, visite de la centrale en sortie
scolaire, petit livret sur "quoi faire en cas d'alerte nucléaire", une bonne partie de la famille qui y travaille directement ou par intermédiaires. Des gens en arrêt de travail un jour, deux
jours, plusieurs mois parce qu'irradiés un peu trop...ah oui des chiffres alarmant concernant les cancers chez les enfants (une cousine à l'époque du collège) mais rassurons nous c'est la forte
proportion de granit dans le sol qui crée ces sales maladies (c'est la défense des usines).une légende aussi, celle qu'on aurait "vendu" l'usine de retraitement nucléaire aux élus en leur disant
que cette usine produirait des seaux...c'est juste une histoire d'orthographe c'est sans doute "sots" qu'ils voulaient dire...


Marie 17/03/2011 14:06


PS : C'est "Rhapsodie en août" de Kurosawa (1991).


Marie 17/03/2011 10:43


Cet autocollant, c'est un peu mon enfance... Les récits de mon papa, quand il manifestait contre les centrales nucléaires. C'est drôle parce que la maman de mon amoureux en était aussi. Et là, j'ai
envie de vomir quand j'ouvre la radio...

J'avais vu un très beau film japonais, une histoire d'enfants qui vont à Hiroshima et Nagasaki, une vieille femme japonaise chauve, des temps de prières. Il faut que je retrouve le titre et le
réalisateur.


Nicekrol 17/03/2011 05:28


Mes parents avaient cet autocollant sur la voiture, moi sur mon sac à dos. J'ai en tête les images horribles de l'après Tchernobyl et les discours naïfs, crétins, inconscients ... de l'époque !
Pas de rassemblement par chez moi, on ne doit pas se sentir assez concernés sur la Côte d'azur,je vais voir du côté des assocs.
Et puis, pas évident noon plus, de tenter d'expliquer à mon fils mon désarroi et ma désolation.


tiphaine 16/03/2011 21:28


horrible...comment faire pour que tout cela s'arrête? j'espère qu'il n'est pas trop tard...


charlotteb 16/03/2011 19:44


c'est horrible...


Lisa 16/03/2011 19:07


Totalement d'accord et totalement écoeurée.