Le bruit des pages

Publié le 25 Juillet 2011

armeefurieuse.jpg

  • L'armée furieuse, Fred Vargas, Viviane Hamy , 2011 Mai/Juin auront été des mois propices pour Fred Vargas : la sortie de son dernier roman, et la libération de Cesare Battisti cet auteur italien que fred Vargas aura défendu face aux magnats italiens qui s'acharnent sur les ex-activistes des années de plomb. Ici aussi il est question du pouvoir, de la manipulation et de la cavalcade. Une femme a été assinée à la mie de pain. Un riche industriel français a été retrouvé mort. Des lacets ont été mal noués. L'Armée furieuse du seigneur Hellequin et ses morts vivants sont de sortie. Et au milieu de tout cela Zerk, le fils réapparu d'Adamsberg. C'est rondement bien mené, c'est Fred Vargas, pas de doute. Mais il n'y a rien à faire je ne parviens pas à retrouver la passion que ses premiers romans avaient fait naître en moi. Il y manque peut-être l'archéologue et l'historien passionné de la Grande Guerre...

Merci Lisa pour le prêt et je me devais bien de faire une photo avec chaussures et carrelage.

n-8-0849.JPG

 

• Conspiration 365, Février, rageot, 2010

Cal est menacé de mort depuis un mois. Sa fuite se poursuit : se cacher, se nourrir, comprendre le décés de son père,  vivre dans rue, rassurer sa mère, analyser le comportement de son oncle. Il faut que j'aille chercher Mars à la bibli parce que cette série pour ado fonctionne toujours bien. Elle pourrait pêter adaptée à l'écran sans souci.

 

 • 42 kilomètres de compassion, Francisco Gonzalez Ledesma, L'atalante, 2002n-8 0846

Ledesma a une plume qui fait un joli écho aux charmes de Barcelone. L'Atalante est une maison d'édition nantaise spécialisée dans les polars, la science fiction, les BD, les ciences humains et depuis peu la jeunesse. Ils traduisent Ledesma et c'est pour notre bonheur. Dans celui-ci on accompagne un avocat barcelonais qui est embauché pour rédiger la biographie d'une marathonienne décédée très jeune. La course va emmener Libano, l'avocat, vers des chemins surprenants ; une prothèse, une clinique, un gang. Un polar qui a du charme et du répondant. 

Rédigé par nata

Publié dans #les petites lignes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

charlotte 30/07/2011 19:34


J'aime autant tes petites chroniques littéraires que tes petites mises en scène.
(et comme je suis jalouse de ton carrelage !)


Babette 28/07/2011 11:03


Je les aime aussi beaucoup, les trois évangélistes et le vieux flic planqué au grenier...


tatatham 27/07/2011 12:41


même impression pour le dernier Vargas, comme tu dis tout y était sauf moi. je l'ai trainé pendant des semaines avant de le terminer.


mammig 25/07/2011 22:38


tout est à découvrir pour moi.


rachel 25/07/2011 15:03


oh dans le policier...j'avais deja lu du vargas...bien aime...sympa les deux autres...;o)


blabla 25/07/2011 12:22


je ne suis pas très polar mais je prends l'idée de série pour ado !
bonnes lectures d'été...


Christina 25/07/2011 11:27


P.S. euh... c'est un roman jeunesse ?


Christina 25/07/2011 11:25


Oh merci !! D'abord j'ai encore plus envie de lire le dernier Vargas qui vient de prendre place sur ma pile à lire. Ensuite (et surtout) me voici avec une idée du tonnerre comme cadeau
d'anniversaire de mon ami : il est à moitié espagnol, il vient de passer quelques jours à Barcelone et il est marathonien !!