Et ils se retrouvèrent...

Publié le 11 Juin 2012

100_4276.JPG

 

• 1Q84, Haruki Murakami, Livre 3 Octobre-Décembre, Belfond

Lu depuis un petit moment mais le temps a manqué pour venir en parler.

C'est donc la troisième étape de la trilogie et à dire vrai, l'histoire pourrait continuer...

Une lecture qui ne demande pas trop de concentration, alors en période bien remplie, on se laisse séduire.

Aonamé et tengo allaient-ils se retrouver ? La Secte des Précurseurs allait-elle retrouver la trace d'Aonamé ? C'est un peu la problématique dans laquelle Murakami nous avait laissés à la fin du tome 2. Ce tome manque un peu de dimension psychologique donnée aux personnages. Murakami ne creuse pas le trait, narre, délie sans vraiment nous tenir en haleine. C'est un peu dommage. Il n'a pas non plus donné la dimension poétique qu'on trouve parfois sous sa plume. Mais bon, la petite flamme amoureuse nous fait quand même vasciller !

Rédigé par nata

Publié dans #les petites lignes

Commenter cet article

rachel 11/06/2012

oui tu as la meme critique que beaucoup...il est en-deca de lui-meme....

Aline 11/06/2012

J'ai vu le tome 3 à la librairie mais je ne connaissais pas, je vais peut être me laisser tenter

quiet hours 11/06/2012

Je n'ai même pas encore lu le premier...

stef 11/06/2012

Il faudrait que je commence le premier ;-)

celine 12/06/2012

Bon je crois que je vais en rester au tome 2 et je verrai quand je serai de retour en France... Je n ai pas retrouvé non plus ce qui m avait envoutée dans ses precédents romans.

charlotte 12/06/2012

Toujours pas lu mais rien ne presse.

happy 12/06/2012

une lecture que j'ai aimé avec le premier tome, un peu moins avec le deuxième et le troisième je dois le lire.
promis je vais le lire.
merci pour ce résumé

zimbo 12/06/2012

elle me tente cette "série", je vais peut-être m'y plonger cet été tiens ;)

claire 14/06/2012

moi je veux bien les lire ceux-là, ils sont dans ma liste!!!!!!!!!! bizzzzzzzzzz!!!!

Emma 20/06/2012

tu sais y a q en France ouil est paru en 3 volumes. Il n apas ete ecrit comme cela d ailleurs.
Mais il est vrai que presque 1000 pages auraient peut etre fait fuir les lecteurs... moi qu bout de qq pages j ai ...passe mon tour. J y reviendrai ..un jour peut etre
Bises
Emma from SF

chantal 25/06/2012

moi j'adore ce morcau de j loureau et regrette comme nata l'absence de poésie ds ce volume dommage!