Embrumée

Publié le 29 Janvier 2012

• Le prince de la brume, Carlos Ruiz Zafon, traduit par François Maspero, Robert Laffont, 2011.zafon C'est le premier volet d'une trilogie (Le palais de Minuit et Les lumières de septembre). 1943. Nous sommes en Angleterre, la famille Carver fuit la guerre et se réfugie dans un village côtier. La nouvelle habitation investie a appartenu à un couple qui a fui apès avoir perdu leur petit garçon. Cette maison est riche de mystères et de silences... Des vieux vélos, des bobines de films tournés dans cette demeure, un placard grincheux. Le passé resurgit autour de Max Carver, le garçon de la famille. Il découvre le village et sa plage mais se retrouve aussi face à un jardin de statues maléfiques, un chat porte-malheurs, un cargo à l'étape d'épave, et surtout à un Prince de la brume qui réclame sa dette. Sa dette ? Ce prince commande les statues, poursuit Roland, le nouveau copain de la famille, et sème la mort. Les adolescents l'afronte mais à quels fins ?

J'ai bien aimé cette ambiance fantastique, ce petit récit qui joue des regards et des mots. Ce texte avait, en premier lieu, été publié en roman jeunesse alors que ce n'était pas le choix de Carlos Ruiz Zafon. Celle nouvelle parution en roman adulte lui convient mieux, dit-il. Mais en réalité, je crois qu'il peut être lu dès 12 ans et sans limites d'âge.

laiglesansorteils.jpg

 

• L'aigle sans orteils, Lax,Dupuis, 2005

Une histoire de pieds, de vélo, d'amour des hommes et d'Amour. Nous sommes dans les Pyrénnées au début du XX° siècle. Amédée est soldat est fait partie d'une équipe qui charrie à dos d'homme le lourd matériel qui va permettre de construire l'obserlaiglesansorteils2.jpgvatoire du Pic du Midi. Là-haut il rencontre Camille, un des salariés qui travaille dans l'observatoire. Cet homme lui fait découvrir la course du Tour de France créé en 1903.  Le désir né secrétement en Amédée : il veut courir le Tour. Mais les aventures de la montagne l'handicapent : ses orteils gelés doivent être coupés. Cela n'empêchera son rêve. J'ai aimé les paysages, le récit, l'effort et l'amour.. .

 

Je retourne à mes mouchoirs et au paracétamol, je lutte contre les microbes...

Rédigé par nata

Publié dans #les petites lignes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

emmab 02/02/2012 17:55

J'ai adoré ce Zafon aussi mais je n'ai pas osé encore faire un post sur ce livre...

29/01/2012 22:03

Je note la bd ! (et courage pour la lutte contre les microbes !)

rachel 29/01/2012 19:00

c vraiment un auteur que je voudrais lire Zafon...a mettre de cote alors..,o)

agneslamexicaine 29/01/2012 18:14

oh, repose toi! et des litres d infusion thym'gingembre, redoutablement efficace. La BD me tente beaucoup, j aime l histoire de ces orteils coupés...

Rienquepourelles 29/01/2012 15:01

Merci pour ces bonnes idées!!

charlotteb 29/01/2012 10:43

j'ai commandé le premier pour le cdi sur les conseils d'une aide éducatrice qui a bcp aimé, je le lirai ! courage pour le rhube

la gamine 29/01/2012 10:13

même état lamentable pour moi ! mouchoirs en quantité astronomique ! bon dimanche...

Asht 29/01/2012 10:07

Une amie m'a passé le Zafon, il sera ma prochaine lecture. J'adoore cet auteur
Excellent dimanche