Quand le temps n'est pas compté, la vie a un goût de contes, d'histoires et de romans.

Publié le 24 Août 2009

J'aurais voulu être égyptien de Alla El Aswany


Alaa El Aswany est connu en Europe pour "L'immeuble Yacouban", ce roman avait été adapté version ciné.

Ici, c'est un regard sur l'Egypte. Le regard un peu amer d'un homme torturé par sa vie. Interdit de publication pour cause d'insulte à l'Egypte. Les voies/voix officielles ont parfois un poids conséquent dans certaines contrées.

Le ton parfois pinçant, le regard acéré, un voyage dans un monde très proche du réel mais somme toute imaginaire.

Ce livre m'a été offfert par Mila comme cadeau de fin d'année. Mila avait eu le bonheur d'une croisière en Egypte pour les vacances de Pâques et nous avait longuement narré cette aventure et parsemé nos dernières semaines de classe de la mythologie égyptienne. Mila, tu vas me manquer mais nous nous retrouverons dans la boutique de ta maman, c'est certain !



Le liseur, de Bernhard Schlink

Dois-je le présenter ? J'ai pris ce livre sur l'étalage de mon libraire, portée par les critiques que j'avais pu lire, portée par les critiques du film. Mais j'avoue que je me suis sentie mitigée à la fin de ce livre. La fascination d'un jeune homme de 15 ans pour une femme qui a plus du double… Diverses entrées séduisent… l'amour initiatique, le poids de l'écrit, la fuite de la réalité et le poids du passé. Mais j'avoue que je n'ai pas été complétement convaincue. Non pas par l'histoire, of course, mais par la plume, je crois. Je n'ai pas compris l'engouement général, même si ce récit a une certaine force, la force de la réalité. Il faudrait que j'aille feuilleter un autre Schlink pour savoir si c'est son écriture qui ne m'a pas émue…

PS : Je crois que je commence à savoir utiliser un crochet………
Anne laure, un de ces jours je réussirai peut-être à faire la tunique
que tu m'avais montrée pour Liùn, celle avec des carrés crochetés !



La mécanique du coeur, de mathias Malzieu



A lire, juste pour se faire plaisir.
Un roman sans prétention, à cheval entre le roman picaresque et le roman d'initaition. Le jeune Jack, né par un jour de grand froid, ne peut survivre que parce qu'une horloge vient remplacer son coeur gelé et brisé. Des aventures qui le mettent entre les mains de Méliès.
Un regard plaisant, un petit poème proche du conte.





Je file au deuxième étage, filer un coup de main pour les travaux. Au programme changement de fenêtre dans la chambre de Kema……… Je continue les lectures estivales demain.


Rédigé par nata

Publié dans #les petites lignes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
je comprends ton point de vue même si de mon côté tout m'a emportée... par contre le dernier m'a bcp ennuyée, je n'ai pas du tout aimé...
Répondre
M
je rêve ou c'est bien Liun?
Répondre
M
oh là là...ce crochet m'a l'air splendide, dommage qu'on ne puisse pas crocheter en lisant,hi!
Répondre
Y
J'ai aimé "Le liseur", j'ai trouvé que c'était un livre fort sur l'engagement et la responsabilité. Je n'ai pas vu le film cependant.
Répondre
B
merci pour l'info, la médiathèque réouvre justement semaine prochaine et je n'ai plus rien à lire !!<br /> <br /> bonne journée<br /> <br /> babafamily
Répondre
C
Courage pour les travaux ! nous ici on pose des cloison, on tire les câbles... que du bonheur ;-D
Répondre
D
merci pour la présentation de ces livres...je ne les ai pas lu...
Répondre
P
j'attends de voir ce que tu vas faire avec ton petit crochet. Vite !!!!!
Répondre