Vais-je oser sortir de mon lit demain ?

Publié le 4 Décembre 2008

Sortir de mon lit………
Cela va finir par être la question récurrente… Depuis quelques jours, chaque journée apporte un événement mangeur d'énergie. Ce jeudi fut une journée assez forte en émotion.

Départ au travail pour chacun. Passage par le garage pour myself, afin d'y laisser la voiture. Scénario identique à celui de la semaine dernière. Tiens je fais une digression : la semaine dernière Jicé a confié la voiture au garagiste pour un problème électrique. Seulement un petit accident de parcours s'est prduit : un outil est tombé sur l'aile. Il a fallu, la démonter, la redresser, la peindre…

Ce mardi, le système électiruqe de la voiture ne fonctionnait plus. Ce qui explique le passage par le garage. Puis, vers 10 h 00 appel de l'école : Kema souffrante. Nous allons chez le généraliste, qui ne comprend pas pourquoi Kema a l'oeil dans cet état. Il nous confie au grand service public hospitalier, qui sauve Kema de l'horrible poussière qui avait altéré sa cornée et l'intérieur de la paupière. Seulement, je ne pouvais pas conduire ma grande blessée en vélo. Nous avons
emprunté la voiture de nos voisins : un modèle que je maîtrise mal avec "starter". En sortant de l'hôpital, j'ai calé au coeur d'un carrrefour. Je n'ai pas de portable, mais le hasard m'avait laissé devant une école maternelle. Mes collègues m'ont accueilli "bras ouverts", j'ai appelé mon lover à l'autre bout du département (le jeudi il travaille loin, loin, tout près de côte picarde), il a appelé mes voisins. Contact impossible dans un premier temps, il a alors envoyé à notre secours SUPER LAULAU qui ne nous a pas trouvées : au bout d'une demi-heure la voiture avait accepté de démarrer, je m'étais empressée de regagner mes pénates.

En rentrant à la maison, j'ai eu le bonheur d'un échange téléphonique avec le garagiste : tout le compteur est à changer. Un prix qui permettrait d'aller à Barcelone en famille……… Eh bien, ce sera le compteur.

Voilà, j'hésite à me lever demain : nous dépouillons les scrutins des élections professionnelles, et je commence à me demander si je n'ai pas la poisse.
Cette journée a dévoré de l'énergie nerveuse…Ce soir je vais me contenter de travailler la laine, je crois.

Rédigé par nata

Publié dans #autour de la théière

Repost 0
Commenter cet article

charlotte 08/12/2008 08:09

Alors alors ? Un week-end serein après ce jeudi tout pourri ? Bonne semaine !

boubou 07/12/2008 23:13

pleins de bizous
pleins de courage
gros bisous

Facile Cécile 07/12/2008 11:48

et en musique...MMMMm!!!!!!!!!
Merci pour ton mot sur ELLE....
Plus de détails mardi matin;-)!!!!

lamere marmotte 05/12/2008 14:08

aîe! courage !

zoloma 04/12/2008 21:20

Mazette ! C'est le sort qui s'acharne, mais je suis sûre que demain ça ira mieux nata. Nous on se pose beaucoup de questions sur les voitures et sur essayer de ne plus en avoir (à nous) pour éviter ce type de souci, qui, comme toi nous a coûté le mois dernier. Bon rétablissement à kema et à bientôt à vous 4

Baobab 04/12/2008 19:54

T'as raison, pas de meilleur remède que de bouger ses petits doigts quand la journée a été difficile ! Bon courage pour ton dépouillement de demain, chez nous c'était hier et l'issu du scrutin a été positive pour la plus grande fierté de mon cher et tendre qui va faire son entrée aux prud'hommes !

Mireille 04/12/2008 19:50

Il y ades jours...
Bon courage pour toi demain, mon cher et tendre dépouille demain aussi