A la ricotta

Publié le 29 Juillet 2015

A la ricotta

La comtesse de Ricotta, Milena Agus, Liana Levi, 2012 Un Palazzo de famille qui tend à sombrer... Trois sœurs qui partagent leur destinée en creusant les différences. L'une vit de désir d'enfant, mais comme ce souhait est inassouvi elle compense par une relation de couples qui nourrit sa sexualité d'extravagances et de plaisirs. La déchéance désespérée est le quotidien de la seconde. Et la volonté de redresser le palazzo familial pousse la troisième. Dans la comtesse de Ricotta fragilités et féminités se côtoient comme Milena Agus le fait si bien à mon goût. Je me suis de nouveau régalé avec ce texte. Je crois que je n'ai encore jamais été déçue par sa plume d'ailleurs, que je trouve sensuelle.

Rédigé par nata

Publié dans #les petites lignes

Repost 0
Commenter cet article

rachel 29/07/2015 13:31

oui didonc quel trio....toute une sorte de huis-clos.....